Nouvelles habitudes alimentaires après chirurgie bariatrique

  • Après environ 30 jours de diète liquide puis mixée, vous allez pouvoir reprendre une alimentation « normale » mais avec certaines réserves, l’opération n’est pas magique, elle va vous obliger à diminuer la quantité de votre alimentation, mais sa qualité dépend de vous.
  • L’idéal est de se rapprocher d’un régime « végétarien » tout en variant au maximum les aliments à la fois pour le plaisir, mais aussi pour les différents éléments nutritifs qu’ils apportent ; la régularité des repas est très importante : 3 repas par jour avec si possible une collation « coupe-faim » à 11 heures et à 17 heures afin de ne pas avoir trop faim en abordant le repas suivant.
  • Eviter au maximum le sucre (à remplacer par des sucres synthétiques).
  • Eviter au maximum les graisses animales : charcuterie,  beurre, lait, fromages, yaourts (à remplacer par des produits allégés ou bien par des huiles végétales pour cuisiner) et en se limitant à 1 produit lacté par jour. Le lait entier, les crèmes, les glaces et surtout les fromages sont extrêmement riches en graisses insaturées et en calories.
  • Il faut savoir que le poisson le plus gras contient moins de « mauvaise graisse » que la viande la moins grasse ; il faut donc le privilégier grillé avec du citron ou au court-bouillon avec des condiments.
  • Il est important de très bien mâcher, de ne boire les liquides (2 litres par jour : eau, thé, tisanes) qu’entre les repas, de s’arrêter de manger immédiatement avant d’être rassasié, de varier son alimentation, d’éviter les boissons gazeuses et la consommation d’alcool régulière.

QUANTITE QUALITE REGULARITE 

PETIT DEJEUNER

petit-dejeuner

Il est obligatoire, même léger si le temps vous manque ou bien si vous pensez ne pas avoir faim, car c’est ce premier repas qui va conditionner le reste de votre alimentation de la journée.

  • 1 verre de jus de fruit naturel
  • 1 tranche ou 1 tartine de pain complet avec un peu de beurre allégé ou un bol de céréales non sucrées : vous commencerez ainsi la journée avec des vitamines et des fibres qui favorisent le transit intestinal.
  • Thé ou café sans sucre.

11 heures et / ou 16 heures: 

encas

  • 1 fruit : pomme, kiwi, ananas
  • ou bien 1 yaourt à 0% matière grasse
  • la pomme aussi bien fraîche que en compote avec du citron, de la cannelle, de la fleur d’oranger…reste un excellent aliment riche en vitamines et en antioxydants, pauvre en calories et « coupe-faim » ; elle peut être préparée d’avance, facilement conservée et transportée.

DEJEUNER: Autour d’une salade

dejeuner

  • Salade verte, de laitue, de tomates peuvent facilement être agrémentées d’accompagnements variés : huiles végétales, olives, miettes de thon, jambon blanc, filet de poulet, oignons, concombres, blanc d’œuf dur.
  • De même, tous les légumes qui contiennent une grande quantité d’eau (même si certains sont riches en sucre) représentent une alimentation très agréable surtout en été : aubergine, courgette,  melon, pastèque, concombre, radis.
  • 1 tranche de pain
  • 1 Fruit: pomme, pamplemousse, kiwi, ananas.

DINER : souvent le repas convivial que l’on cuisine avec temps et plaisir  

Menu

  • La soupe est une excellente entrée surtout en hiver, car on peut la varier autant que l’on veut ; il en est de même pour les crustacés.
  • Un poisson ou une viande blanche constituent le cœur du repas accompagné de légumes verts : haricots, endives, épinards…
  • A consommer avec modération : les carottes riches en sucre, les féculents (haricots blancs, pommes de terre, lentilles, choux).
  • Les pâtes et le riz contiennent des sucres lents et sont conseillés en cas d’efforts prolongés et d’activités sportives.

AVANT DE SE COUCHER

  • 1 tisane avant de se coucher apporte une bonne quantité de liquide en favorisant sommeil, digestion et transit intestinal.

CONCLUSIONS

  • Il ne s’agit que de recommandations à appliquer au maximum, mais qui peuvent être « oubliées » le temps d’un anniversaire, d’une fête ou bien d’un événement exceptionnel ; dans ces conditions, il faut récupérer avant ou après.
  • Toute activité sportive est bonne (marche, natation, vélo…) mais en elle même elle ne « consomme » que peu de calories.
  • Les groupes de dialogue sur internet permettent d’échanger des idées culinaires.

Important: Un patient, quelle que soit l’intervention subie, ne doit jamais vomir ; si cela arrive, c’est qu’il a trop mangé trop vite, ou bien qu’il y a un début de complication ; une consultation avec le chirurgien s’impose alors.

© Dr. Jean-Pierre Anfroy | Dernière mise à jour 20/04/16